La régulation de l'Internet au Cameroun


 

1. Qu'est ce qu'...

  • Une adresse IP?C'est un numéro d'identification unique attribué à chaque branchement d'appareil ou d'équipement à un réseau de communications électroniques utilisant l'internet protocol (IP);
  • Un nom de domaine? : C’est un identificateur ayant un ensemble de propriétés permettant aux ordinateurs de faire des conversions vers des adresses IP;
  • Un bureau d'enregistrement du ".CM"? : C’est personne morale agréée pour exercer comme bureau d’enregistrement des noms de domaine «.CM»;
  • Un LIR (Local Internet Registry)? : C’est une personne morale agréée pour exercer comme gestionnaire d’adresse IP.

 

2. Pourquoi réguler les ressources de nommage et d'adressage ?

  Les ressources d’adressage et de nommage étant une ressource essentielle dans les réseaux informatiques, réguler celles-ci revient à assurer un partage équitable pour une utilisation rationnelle et harmonieuse entre les exploitants de ces réseaux afin de préserver une concurrence saine. La régulation de ces ressources garantit en outre l’interopérabilité et le fonctionnement de l’Internet (et de ses services offerts) qui incarne un puissant levier de développement économique et social. La régulation anticipe le besoin en ressources de l’évolution des différents réseaux et de l’entrée de nouveaux opérateurs dans le marché.

 

3. Qu'est ce qu'il faut réguler ?

La régulation des ressources de nommage et d’adressage porte notamment sur :

  • la gestion des noms de domaine, qui permettent une identification visuelle unique services des services Internet disponibles sur la toile ;
  • la gestion des adresses IP, qui permettent d’identifier de façon unique et de localiser géographiquement les sources des données électroniques disponibles sur la toile ;
  • les secteurs des Technologies de l’Information et de la Communication ;
  • les services de communication électronique ;
  • les coûts.

 

4. Qui régule les ressourcces de nommage et d'adressage au Cameroun ?

Conformément à l’article 96 de la loi N°2010/012 du 21 décembre 2010 sur les communications électroniques et au décret N° 2013/0402/PM du 27 février 2013 précisant les modalités de gestion des ressources de nommage et d’adressage, le régulateur des ressources de nommage et d’adressage au Cameroun est l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC).

 

5. Comment l'ANTIC compte-elle réguler l'Internet ?

En sa qualité de régulateur des ressources de nommage et d’adressage au Cameroun et en vue d’enclencher véritablement le processus de régulation des ressources de nommage et d’adressage au Cameroun, l’ANTIC s’emploie pour l’heure au développement d’un ensemble d’outils régulatoires dans ce domaine, notamment : à élaborer une stratégie nationale de migration du protocole Internet IPv4 vers IPv6 en collaboration avec toutes les parties prenantes (secteur public, secteur privé et société civile). Pour ce qui est des ressources de nommage, l’ANTIC est le Registre du « .cm ». L’enregistrement des noms de domaine se fait auprès des quatorze (14) bureaux d’enregistrement agréés par l’ANTIC conformément au décret n°2013/0402/PM du 27 février 2013. Par ailleurs, la charte de nommage du « .cm » élaboré par l’ANTIC est disponible sur le site web de l’ANTIC (www.antic.cm).

pdf_button La_Regulation_des_ressources_de_nommage_et_d_adressage.pdf
 

Alerte de Sécurité

Emission Radio ANTIC.CM