Rapport du séminaire de formation des FAI


En partenariat avec CISCO SYSTEM INTERNATIONAL, l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC) a organisé, du lundi 18 au vendredi 22 février 2008 à l’hôtel Hilton de Yaoundé, le tout premier séminaire régional de formation des Fournisseurs d’Accès Internet (ISP) sur la mise en place d’un Point d’Echange Internet (IXP) au Cameroun. Ce séminaire, premier du genre en Afrique francophone, a vu la participation de la quasi- totalité des ISP nationaux (CAMTEL, MTN Cameroun, CFAO Technology, Creolink, TW Micronics, ADSNET et VTS), ainsi que celle de quelques pays étrangers tels que le Libéria (COMIUM), la République Centrafricaine (Moov Telecom), le Gabon (Gabon Telecom), le Nigeria (CISCO) et l’Afrique du Sud (Dimension Data). Les travaux étaient structurés en deux parties : la cérémonie d’ouverture le premier jour et l’atelier de formation hautement technique des ingénieurs représentant les différents ISP les jours suivants. Après les mots introductifs de M. Nestor MENDY et de M. Phil HARRIS, représentants de CISCO, les travaux ont été ouverts par le Dr EBOT EBOT Enaw, Directeur Général de l’ANTIC.

Dans son allocution d’ouverture, le Directeur Général de l’ANTIC, après avoir souhaité la bienvenue aux participants, a présenté un IXP comme étant une infrastructure qui interconnecte des ISP dans le but de faciliter et d’accélérer les échanges de trafic Internet, d’améliorer la qualité des communications et d’assurer plus de sécurité sur Internet. En rappelant le rôle primordial des ISP en tant qu’acteurs majeurs de la communauté Internet, il a montré qu’à travers leur bonne organisation, ils assurent la bonne gouvernance de l’Internet en soutenant son développement harmonieux. Ensuite il a présenté les objectifs de ce séminaire à savoir :

  1. la sensibilisation des ISP de la sous-région sur la nécessité de mettre en place un IXP dans leurs pays respectifs ;
  2. la formation des participants sur les techniques de mise en place et de gestion d’un IXP.

La formation qui s’est déroulée à la fois de façon théorique et pratique avait pour but de transmettre aux séminaristes l’expertise technique nécessaire pour analyser, concevoir, implémenter et manager un IXP. Tout au long de cette formation technologique de pointe, il a été présenté les protocoles de routage intérieurs (RIP, OSPF et iBGP), extérieurs (BGP) nécessaires pour implémenter un IXP, ainsi que les autres services dérivés du protocole IPNGN (Internet Protocol New Generation Network) qui permettent d’offrir plus aisément des solutions de Triple Play (Data, Voice and Video).

Dans son mot de clôture, le Directeur Général de l’ANTIC a renouvelé ses félicitations à CISCO System International qui n’a de cesse d’appuyer l’Agence dans son arrimage à la société de l’information, et tout particulièrement l’instructeur de renommée internationale Phil HARRIS, architecte de plusieurs réseaux d’opérateurs dans le monde qui était assisté de M. Roberto ADJAKOU, ingénieur senior chez Cisco, et de M. Nestor MENDY, responsable CISCO des opérateurs sur l’Afrique Centrale & Ouest qui a fait preuve de tout son professionnalisme pour la bonne tenue de ce séminaire.

S’adressant aux apprenants, le Directeur Général les a remerciés de leur participation et les a rassurés de ce que l’ANTIC fera appel à leurs connaissances, mises à jour ou nouvellement acquises durant l’atelier de formation, dans les tous prochains mois dans le cadre du projet de mise en place d’un IXP au Cameroun. Il a également invité les participants étrangers à faire de même dans leurs pays respectifs et a relevé qu’à travers une mailing liste qui devrait être mise en place, les différents participants devront échanger et partager leurs expériences.

Recommandations :

Compte tenu des opportunités qu’offre un Point d’Echange Internet et de son impact positif sur l’économie, les participants ont souhaité à l’unanimité la mise en place d’une telle infrastructure dans leurs pays respectifs.

 

Alerte de Sécurité

Emission Radio ANTIC.CM