Régulation de l’Internet : le processus s’ébranle


L’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC) a organisé du 09 au 11 mars 2011 une série de réunions de prise de contact, d’informations et d’échanges entre l’ANTIC et des opérateurs du secteur de l’Internet au Cameroun.

Pour l’édification des Fournisseurs d’accès Internet, gestionnaires d’adresses IP, éditeurs de logiciels, développeurs et hébergeurs de contenus et promoteurs de cybercafés, le Directeur Général de l’ANTIC, Dr. EBOT EBOT ENAW leur a fait savoir que la régulation de l’Internet au Cameroun doit être comprise « comme l'application, par l'autorité compétente, de l'ensemble des dispositions juridiques, économiques et techniques qui permettent aux acteurs de l'Internet d'exercer librement leurs activités, conformément aux dispositions prévues par la loi. ».

Le Directeur Général de l’ANTIC a également annoncé l’élaboration prochaine de la stratégie nationale de régulation de l’Internet et a, de ce fait, indiqué aux participants qu’une approche participative est envisagée pour la réalisation de ce projet.

Les nouvelles missions assignées à l’ANTIC par les lois promulguées en décembre 2010 et les aspects liés à la régulation de l’Internet au Cameroun sont les sujets qui ont fait la trame des exposés présentés aux participants dans le dessein de mieux éclairer leurs lanternes sur le nouvel environnement des TIC créé par lesdites lois, en dégageant précisément les rôles respectifs des différents groupes invités à ces réunions.

Quelques doléances ont été présentées par les participants. A titre illustratif, les FAI présents, à l’instar de MTN ou de Ringo, ont formulé le vœu de voir l’ANTIC favoriser la création d’un cadre légal leur permettant de conduire en toute légalité le projet d’implémentation d’un IXP au Cameroun. C’était à la suite du Directeur Général de l’ANTIC qui avait fait remarqué aux FAI que la régulation de l’Internet ne saurait se faire sans un Point d’Echange Internet (IXP) au Cameroun et, qu’en réalité, l’implémentation de cette infrastructure était de leur ressort. Répondant à leur préoccupation, le Directeur Général de l’ANTIC a marqué la totale disponibilité de l’Agence à jouer un rôle de facilitateur dans la matérialisation du projet de mise en place d’un IXP au Cameroun.

Au terme de ces trois jours de travaux consacrés à la régulation de l’Internet, les différentes parties semblent résolues à jouer pleinement leur rôle respectif dans le strict respect des lois en vigueur.

pdf_button Discours du DG lors de la réunion avec les ISP du 09 mars 2011
pdf_button Présentation lors de la réunion avec_les ISP - 09mars2011
pdf_button Seminaire ISP et LIR-Aspects_lies_a_la_Regulation_de_Internet-09mars2011
pdf_button Discours du DG de la réunion avec les développeurs de contenus - 10mars2011
pdf_button Présentation réunion ICP SSII
pdf_button Seminaire_SSII_ICP_Hebergeurs-Aspects_lies_a_la_Regulation_de_Internet- 10mars2011

arr2 Page précédente arr2

Alerte de Sécurité

Emission Radio ANTIC.CM