L’ART rejette les catalogues d’interconnexion de MTN et Orange


L’Agence de Régulation des Télécommunications (ART) a récemment rejeté les catalogues d’interconnexion et d’accès des opérateurs de téléphonie mobile MTN et Orange pour l’année 2013.

Le catalogue d’interconnexion représente le document par lequel chaque opérateur de téléphonie mobile présente les capacités techniques et les coûts qu’il peut offrir aux autres acteurs du secteur.

Le régulateur juge les tarifs d’interconnexion entre les opérateurs très élevés et souhaite l’amélioration des délais d’activation des services. Il invite par ailleurs les deux opérateurs à réajuster lesdits catalogues.

Toutefois, les motifs de rejet changent d’un opérateur à un autre. A MTN, il est demandé de revoir à la baisse ses tarifs d’interconnexion voix et sms destinés aux autres opérateurs concessionnaires, en l’occurrence Orange et CAMTEL, de faire mention dans son catalogue des conditions de co-localisation et de partage des infrastructures.

S’agissant d’Orange Cameroun, il lui est reproché, en plus des tarifs élevés, de n’avoir pas tenu compte de l’extension des tarifs des heures creuses aux samedis, dimanches et jours fériés.

Comme l’indique la décision du Directeur Général de l’ART, la base des discussions avait été fixée à 25F pour la voix et une baisse significative pour les sms. Mais dans son catalogue actuel, MTN propose 32F/min en heures pleines, 30F/min en heures creuses pour la voix et 10F pour les sms. Idem pour Orange

Ces tarifs sont, malheureusement, au-dessus de la moyenne, soit 26F, suite à des comparaisons internationales.

 

Alerte de Sécurité

Emission Radio ANTIC.CM