SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES MAGISTRATS SUR LA CYBERCRIMINALITE

 

L’Agence Nationale des Technologies de l'Information et de la Communication (ANTIC) organise, du 21 au 22 avril 2016 à l’hôtel Mont Fébé à Yaoundé, un séminaire de sensibilisation des Magistrats sur la cybercriminalité.

L’objectif de ce séminaire est d’édifier les Magistrats de la Cour d’Appel du Centre sur les diverses manifestations singulières et non classiques des infractions cybernétiques, en vue de leur meilleure appropriation et répression.

 

Trois grandes articulations ont marqué ce Séminaire, à savoir : les allocutions des officiels, la présentation des thématiques sélectionnés pour la circonstance et les échanges entre les participants et les Experts de l’ANTIC et d’ailleurs.

 

Prenant la parole pour son allocution d’ouverture, le Directeur Général de l’ANTIC, Dr EBOT EBOT ENAW, a souligné notamment que ce séminaire se voulait un cadre d’échanges et de partage de connaissances avec le Corps judiciaire, sur l’environnement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), à la lumière bien évidemment des missions de sécurisation du cyberespace national assignées à l’ANTIC par le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA.

 

Jean Pierre FOGUI, Ministre Délégué auprès du Ministre de la Justice, Représentant du Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Laurent ESSO, a mentionné l’intérêt de ce séminaire, qu’il souhaite être le premier d’une série, devant la montée d’un nouveau type de criminalité généré par l’usage des TIC. Il a appelé à la vigilance des institutions chargées de l’application de la loi tout en suggérant que des réflexions soient poussées dans l’optique de la spécialisation des Magistrats à l’effet de remporter cette bataille.

 

Plusieurs thématiques ont été abordées au cours de ce Séminaire, notamment la Cybercriminalité : cadre légal et réglementaire, les sanctions en matière de cybercriminalité, l’ordre public numérique, la Veille sécuritaire et la collecte des preuves numériques, le défi de l’identification des usagers,  l’interception légale des communications électroniques et la signature électronique.

 

A l’issue de ces deux jours de travaux pour lesquels les Magistrats de la Cour d’ Appel du Centre ont fait le déplacement et suivi avec assiduité les thématiques développées, ceux-ci ont exprimé le vœu de voir ce séminaire s’étendre à tous les auxiliaires de justice qui sont des maillons essentiels dans la répression des crimes cybernétiques.

Télécharger les présentations

presentation 1

presentation 2

presentation 3

presentation 4

presentation 5

 

 

Alerte de Sécurité

Emission Radio ANTIC.CM