Yaoundé février 2008, les ISP à l’école du IXP


C’est dans le cadre de l’implémentation prochaine d’un Point d’Echange Internet (IXP) au Cameroun.

Du 18 au 22 février 2008 au Hilton Hôtel, l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC) a organisé en partenariat avec CISCO System International un séminaire de formation gratuite à l’intention des Fournisseurs d’Accès Internet en abrégé ISP. Le sujet de formation portait sur la mise en place d’un Point d’Echange Internet (IXP) au Cameroun. Ce séminaire est le premier du genre en Afrique francophone. Ses objectifs étaient de sensibiliser les Fournisseurs d’Accès Internet (ISP) de la sous-région sur la nécessité de mettre en place un Point d’Echange Internet (IXP) dans leurs pays respectifs et de former ceux-ci sur les techniques de mise en place, d’entretien et de gestion d’un IXP. Les ISP sont en effet des acteurs majeurs de la communauté Internet, en ceci qu’à travers leur bonne organisation, ils assurent la bonne gouvernance de l’Internet en soutenant son développement harmonieux.

Les apprenants camerounais de l’ANTIC, CAMTEL, MTN Cameroun, CFAO Technology, Creolink, ADSNET, TW Micronics, SACONETS, et VTS, tout comme leurs confrères de la sous-région COMUIM du Libéria, Gabon Télécom du Gabon, MOOV Télécom de la RCA, Dimension Data de l’Afrique du Sud ont bien compris les opportunités qu’offrent les IXP. Ainsi de façon fondamentale, un IXP interconnecte des ISP dans le but de faciliter et d’accélérer les échanges du trafic Internet, d’améliorer la qualité des communications et d’assurer plus de sécurité sur Internet.

Ce séminaire dont les enseignements étaient donnés par les grandes matières grises de CISCO System International est la première étape dans le projet d’implémentation d’un IXP au Cameroun. Dans son allocution d’ouverture, le Directeur Général de l’ANTIC a d’ailleurs précisé que Cisco System International mettra à la disposition du Gouvernement camerounais dans les prochains mois les équipements nécessaires à cette implémentation. La matérialisation imminente de ce projet contribuera à améliorer la gestion de l’Internet, à assurer plus de sécurité, à développer des services à valeurs ajoutées. Ces nouveaux atouts permettront de soutenir le déploiement des services Internet et réduire le coût d’accès à l’Internet. Voilà qui est conforme à la vision du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya, qui préconise la réduction des prix des produits de base.

A l’issue du séminaire, les participants ont dit leur double satisfaction. Celle d’en sortir grandis de connaissances et celle de la gratuité de cette formation extrêmement coûteuse en temps normal.

pdf_button Discours du Directeur Général de l'ANTIC
arr2 Page précédente arr2

Alerte de Sécurité

Emission Radio ANTIC.CM